Début de Justice avec l’IGPN :

Je souhaite effectivement porter plainte contre Aude Balance, le préfet de police Didier Lallement et l’OPJ inconnue X. Amandine Dupouy vous fera un mail séparé concernant l’OPJ Jérôme Dupouy, je suis témoin.

Madame, Monsieur,

– En effet ces 2 affaires ont un lien. C’est mon père lui-même qui a confié l’enquête à sa supposée ex maîtresse Aude Balance. C’est au cours de cette enquête que j’ai pu voir le psychologue et la psychiatre cités dans le mail précédent. C’était un viol plutôt « light » , or, quand la psychiatre me voit, elle me dit que mes symptômes sont beaucoup trop forts pour une agression unique. Et là, je me met à lui parler de mon père, de mon grand-père, et de mon premier viol hors familial commis par un homme nommé Valérian. J’étais encore vierge. Je vois alors l’avocat Uldrif Astié, qui devait me représenter contre ces deux viols ainsi que contre mon père. Il m’a manipulée, je vais en avertir le bâtonnier de Bordeaux Monsieur Jérôme Diriou.
– Oui bien sûr j’ai déposé plainte contre M. Righi, c’est même Aude Balance qui l’a prise personnellement, j’étais seule dans son bureau le temps de l’audition. Depuis qu’elle a jeté ma petite culotte à la poubelle et savonné ma plainte, oui j’ai quelques griefs contre elle effectivement.
– Non pas du tout, l’enquête a vraiment été bien menée, et j’en remercie encore, le Commissaire Benssone* et le Commandant Stableur*. Malheureusement, on les a fait taire.Vous noterez que la Brigade de Protection de la Famille de Bordeaux ne veut pas entendre parler de moi, sous prétexte qu’elle travaille avec mon père depuis plus de 30 ans. 
– La première procédure a reçu un avis de classement sans suite et je n’ai trouvé aucun avocat bordelais voulant me représenter. Mes parents m’ont ensuite volé mes documents juridiques prouvant mes dires.
La deuxième , le Procureur Gérard Aldigé ne m’a même pas envoyé de classement sans suite, comme ça je n’ai pas accès au dossier, encore une fois je passe pour une folle. A noter qu’il y a environ 18 mois, le Commandant Dominique Carrizzi* m’a empêché de tirer sur mon père, puisque je ne voyais que cette solution pour déclencher une enquête pénale et avoir accès à la justice. Je le remercie aussi.

Concernant la troisième OPJ, elle a refusé mes plaintes : Concernant les multiples erreurs médicales dont j’ai été victime (cf l’article Boucheries médicales sur Artandsociety33.wordpress.com), contre mon ancien psychiatre Richard Fabre, et les cliniques Horizon33, Béthanie, Les Pins, Anouste, les Hôpitaux publics : Charles Perrens, Pellegrin et Saint-André. Les psychiatres  et les chirurgiens se couvrent tous entre eux.

Je remercie l’ex Hôpital Robert Piquet pour leur professionnalisme et leur bienveillance. J’ai toujours été traitée avec respect et aucune erreur médicale n’a été commise sur moi. Malheureusement, les politiques ont  préféré le démanteler.

– Ces deux affaires m’ont fait vomir la justice pendant des années, j’ai été traumatisée. Je ne savais pas quoi faire, j’étais seule pendant 34 ans et demie et sans conseils, ou alors des conseils fallacieux savamment donnés.C’est en faisant un semestre de droit 2018-2019 que j’ai commencé à comprendre le système judiciaire et à savoir à qui m’adresser, ce que je fais à l’heure actuelle.

– Je joins ce mail à M. Le Bâtonnier Jérôme Diriou car en effet tous les avocats que j’ai vus sont soit lâches, corrompus, mais rarement menacés. Je vous joindrai le mail que je vais essayer de rédiger cet après-midi pour que vous ayez tous les noms de ces voyous. A noter que j’ai contact avec un ancien bâtonnier : Mr X* qui serait prêt à me représenter devant mon père (…). 1er avocat honnête en plus de 34 ans . 
J’espère avoir pu répondre correctement à vos questions dans le but de vous aider. Je me tiens à votre disposition pour tout renseignements complémentaires . 

Avec tous mes remerciements

Aude Reynal

Ps : l’ancien Procureur Général Defosse-Duroe a aussi étouffé ma plaintes pour violences volontaires avec ITT contre mon père. Ce fut ma première plainte. 6 mois plus tard, je me faisais violer une seconde fois hors milieu familial. 2 plaintes étouffées avant mes 22 ans, ce fut trop lourd à accepter. Et je ne l’accepterai jamais. D’où mon combat pour la Justice . 

Aude Reynal

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

About artandsociety33

Nous vous invitons à découvrir la vie d'une jeune femme de 30 ans pour aborder des thèmes sociétales comme la maladie, l'inceste,le viol, l'avortement, les maltraitances physiques, psychologiques et sexuelles, les familles dysfonctionnelles, la précarité...qui sont des thèmes de sociétés. Nous vous proposons de réfléchir, d'analyser, de discuter dans une démocratie participative dans le but de vivre dans une société plus humaine. La politique de demain c'est VOUS!