Lettre au Procureur Gérard Aldigé…

…que je pensais honnête . Comme à chaque personne de loi à laquelle je me suis adressée. Sauf le jour de mon audition où j’ai paniqué à cause des actes de Aude Balance et Bérangère Pageot, femmes, mères, et pédophiles supposées.

Aude Reynal Le 21/07/2017,

104, cours Gambetta à Talence.

33400 Talence

à

Monsieur le Procureur Adjoint Aldigé,

Tribunal de Grande Instance de Bordeaux (TGI)

30, rue des frères Bonie

33000 Bordeaux

Objet : remise d’une clé USB contenant le témoignage de Monsieur Jean-Loup Gouzerh

Monsieur le procureur,

Je vous remets cette clé qui confirme avec le témoignage de Monsieur Jean-Loup Gouzerh la corruption et donc la complicité du président du tribunal de Bordeaux, du Bâtonnier de Bordeaux et de maître Pageot. D’ailleurs cette dernière m’avait dit que je serais entendue par un seul policier, le fait qu’ils soient deux m’a complètement déstabilisé, et a planté l’audition de victime, par ailleurs je sentais que quelqu’un était malhonnête dans la pièce, ce qui m’a complètement bloqué.

Je vous écris cette lettre car avec le docteur Fabre nous allons demander une sauvegarde de justice, en effet, ma guérison a entrainé une décompensation traumatique assez violente, j’ai donc besoin d’un repos maximal et ma place n’est pas en hôpital psychiatrique. Je vous l’écris, car je vais devoir passer devant un juge des tutelles.

Depuis 2013, je n’ai pu faire quasiment aucun papiers, je suis restée 4 ans dans le noir depuis le décès de Raphaël mon fils.

Je vais vous raconter une anecdote : En 2012, pour la première fois de ma vie je pars en vacances, en Tunisie, à Hammamet.

Je n’ai pas répondu pendant 1H45 à mon téléphone car je me faisais masser dans le spa d’un hôtel. Résultat : ma mère, avec mon ex-concubin et la complicité de mon père ont mit le personnel de l’hôtel à mes trousses, la police tunisienne et ainsi que madame la consul m’appela à 23H : « Comptez vous vous suicider ? » « Non »Elle raccrocha alors, estomaquée (Là j’ai eu des pensées suicidaires par contre, j’étais au 5ème étage de l’hôtel), je vis ce harcèlement pervers depuis 32 ans.

C’est avec plaisir que je voudrais vous écrire mais par où commencer ? Laissez moi un peu de temps (le mois d’août).

Avec tous mes remerciements pour avoir ouvert une enquête, et diligenté, ainsi qu’aux officiers de police pour leur humanité.

Aude Reynal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

About artandsociety33

Nous vous invitons à découvrir la vie d'une jeune femme de 30 ans pour aborder des thèmes sociétales comme la maladie, l'inceste,le viol, l'avortement, les maltraitances physiques, psychologiques et sexuelles, les familles dysfonctionnelles, la précarité...qui sont des thèmes de sociétés. Nous vous proposons de réfléchir, d'analyser, de discuter dans une démocratie participative dans le but de vivre dans une société plus humaine. La politique de demain c'est VOUS!