Mémoire défaillante ? – ou les petites perversions familiales –

« Alors déjà pour infos c’est pas 30000 euros c’est 26300 euros.

Ensuite je te les ai pas volé, tu me les passé dans un premier temps et que ensuite tu m’as dit de les garder. Compte tenu de ce que j’ai payé au décès de papa qui t’incombait de moitié y compris tous les frais du Mobil home. »

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le 01 Décembre 2019 – Voici un mail de mon oncle Jérôme, alias « Parrain », puisque j’ai été baptisée.

Pendant quelques temps je n’ai pas osé en parler. Lorsque je décide enfin de franchir le pas, je me dirige vers lui pour avoir du soutien. Je n’en avais parlé encore à personne d’autre de ma famille.

Je vais donc le voir en compagnie de Aude, parce que je ne me sentais pas venir toute seule. Je suis toujours choquée par ce qu’il s’est passé (cf. voir Une tentative de féminicide).

Je n’ai pas eu ce soutien auquel je m’attendais. Aucune aide de sa part, de ma marraine et des autres. C’est avec Aude et accompagnées de la police que nous allons chercher mes affaires dans l’appartement. Le « nécéssaire », dans la mesure où nous étions dans l’incapacité de prendre tout ce qui m’appartenait. J’ai laissé mes meubles, l’électroménager et beaucoup d’autres choses. Où les placer de toute façon ? AUCUN soutien, aide de leur part, de proposition pour placer le plus gros provisoirement.

Voici un tuto spécial : Comment mener sa propre nièce et filleule au suicide ?

Screenshot_20200419_142722.jpgScreenshot_20200419_142744.jpgScreenshot_20200419_142816.jpgScreenshot_20200419_142900.jpg

J’ai par la suite compris pourquoi j’avais à la fois si honte et peur de me confier à eux.

Mais alors, un oncle/parrain/policier ne peut réagir comme ça.

 

IMG_20200419_143141.jpg

2 Décembre 2019

Screenshot_20200419_142634

Faux.

Vous avez fait comme si de rien était jusqu’au dernier moment, c’est-à-dire le jour même du repas, à 12h passé, à vous vous demandez où est-ce que j’étais ?

Repas qui était en l’honneur de papa.

Je t’en ai envoyé un précisément le 04 Novembre 2019 à 18h40.

J’avais besoin de ton aide.

Pendant ce temps-là tu échangeais tranquillement sur WhatsApp avec les autres.

Au début je pensais que tu manquais de temps avec la préparation du déménagement.

Puis je me suis rendue compte, bien trop tardivement selon moi, deux semaines plus tard, que tu ne me répondrais jamais.

 

Petit extrait de ma mémoire « défaillante » :

 

Screenshot_20200201_123026.jpg

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s